Pour un mode de vie
sain et actif !

La sédentarité chez les pré-ados: qu'est-ce qui empêche les jeunes de bouger?

Paru le 18 octobre 2013 dans WIXXMAG Société par Marjolaine Arcand

 

Les jeunes passeraient 70% de leur temps à faire des activités sédentaires. Un sondage réalisé auprès des 9-13 ans par Léger Marketing[1] lève le voile sur les raisons expliquant l’inactivité chez les préados.

 

Les principales causes de l’inactivité seraient le manque d’intérêt et le fait de ne pas vouloir faire d’activités physiques en solo.

 

Chez les filles, on note aussi la peur de se blesser, la peur de l’échec, la gêne et le ridicule (surtout en face des garçons), de même que le souci de leur apparence (peur de se décoiffer ou de gâcher leur look).

 

Du côté des garçons, c’est plutôt le fait de ne pas se trouver assez bons qui les freine à pratiquer des activités physiques. Plusieurs d’entre eux s’estiment «trop vieux» à 11 ans pour commencer une nouvelle activité physique et la peur d’être moins performants que ceux qui la pratiquent depuis longtemps prend le dessus. 

 

Qu’est-ce qui motive les 9-13 ans à bouger?

C’est du côté de la famille et des amis que les préados trouvent leur principale motivation pour bouger.  Les résultats du sondage révèlent d’ailleurs que la majorité des jeunes seraient plus motivés à faire de l’activité physique si leurs parents les encourageaient davantage et en faisaient avec eux.

 

Les jeunes répondants au sondage ont indiqué ce qui les motivait à faire de l’activité physique :

 

  • La compétition, les défis, le challenge;
  • La possibilité de se défouler, de bouger;
  • Le maintien de la forme, bonne santé;
  • Le sport en équipe, jouer avec plusieurs personnes;
  • L’encouragement de la part d’une personne : parents, amis, frères et sœurs, etc.
  • Les récompenses (points additionnels à l’école, médailles, trophées, permission de faire quelque chose d’inhabituel, etc.).

 

[1] Source : Recherche qualitative commandée par Québec en Forme et réalisée par la firme Léger Marketing auprès de 70 participants (parents, éducateurs physiques et enfants de 9 à 13 ans) entre le 12 et le 15 mars 2012.

Réalisation : Mediactive